Remèdes naturels contre la vaginose bactérienne – Plus d’odeur de poisson

Souffrir d’une vaginose bactérienne peut être gênant principalement à cause de l’odeur vaginale associée à cette infection vaginale particulière décrite comme étant “louche”. Personne ne veut être associé à ce genre d’odeur. Cet article traite de cette infection ainsi remèdes homéopathiques pour l’avortement afin que vous n’ayez plus d’odeur de poisson.

Qu’est-ce que la vaginose bactérienne?

C’est l’une des trois principales infections vaginales dont souffrent les femmes et, bien que les trois infections vaginales puissent présenter des symptômes similaires, la vaginose bactérienne est connue pour son odeur désagréable de “poisson”.

Un vagin normal contient un équilibre de bonnes et de mauvaises bactéries. Cette infection particulière survient lorsque certaines bactéries, pour une raison quelconque, se développent excessivement. Lorsque plusieurs espèces de bactéries trouvées dans le vagin deviennent déséquilibrées, une femme peut développer une vaginose bactérienne qui est signalée par un écoulement vaginal nauséabond qui devient également excessif.

Notez que certaines femmes atteintes de cette infection vaginale peuvent ne présenter aucun symptôme. Si des symptômes sont présents, ils peuvent ressembler à d’autres infections vaginales, telles que la candidose (infection à levures) et seul un médecin est en mesure de réaliser des tests permettant de diagnostiquer de manière concluante cette infection bactérienne.

remèdes homéopathiques pour l'avortement

Quelles sont les causes de la vaginose bactérienne?

Bien que les causes spécifiques de la raison pour laquelle certaines bactéries décident de se développer anormalement soient inconnues, certains facteurs de risque augmentent le risque qu’une femme développe cette infection. Ces facteurs incluent, sans toutefois s’y limiter, la douche vaginale, l’utilisation de divers sprays vaginaux, le fait d’avoir de nouveaux partenaires sexuels, le tabagisme, l’utilisation d’antibiotiques ou de stéroïdes, etc.

Même si avoir plusieurs partenaires sexuels peut augmenter le risque de développer cette infection, les femmes qui ont peu ou pas de partenaires sexuels peuvent quand même développer cette infection vaginale.

Symptômes de la vaginose bactérienne

Les symptômes de la vaginose bactérienne comprennent l’odeur de poisson susmentionnée associée aux pertes vaginales et aux pertes vaginales excessives. Cette décharge est généralement mince et de couleur blanc grisâtre et devient plus visible surtout après un rapport sexuel. Certaines femmes peuvent ne présenter aucun symptôme de vaginose bactérienne, mais lorsqu’elles le font, ce sont généralement ces pertes vaginales qui dégagent une odeur de poisson.

Bien que cette infection particulière ne représente pas un risque pour la santé, elle peut entraîner d’autres problèmes, tels que la stérilité. Il peut provoquer une naissance prématurée chez les femmes enceintes et augmente le risque d’avortement spontané. Cette infection vaginale peut également entraîner l’infection de l’utérus après l’accouchement.

Traitement traditionnel de la vaginose bactérienne

La médecine traditionnelle traite habituellement cette infection avec des antibiotiques qui peuvent être pris par voie orale ou appliqués directement sur ou dans le vagin. Ces antibiotiques peuvent avoir leurs propres risques et effets secondaires. Étant donné que la médecine traditionnelle ne traite que les symptômes et non la cause première de cette infection vaginale, cela signifie que cette affection va se reproduire et que cela peut devenir frustrant pour de nombreuses femmes.

Cures naturelles pour la vaginose bactérienne

Les traitements naturels contre la vaginose bactérienne ont fait leurs preuves chez de nombreuses femmes atteintes de cette infection vaginale. Les remèdes naturels pour ces infections sont également très attrayants pour beaucoup de femmes, car ils ne présentent aucun risque et aucun effet secondaire, en plus d’être peu coûteux.

Les remèdes naturels utilisent des ingrédients faciles à trouver chez vous ou disponibles dans les pharmacies et les centres de santé locaux. L’approche naturelle cherche à adopter une approche totalement inversée qui inclut un changement de mode de vie pour un soulagement à long terme de cette infection vaginale afin d’éviter une récidive.

Les antibiotiques recommandés pour traiter cette infection vaginale peuvent également entraîner d’autres infections vaginales, telles qu’une infection à levures ou une candidose, qui devront ensuite être traitées également par des antibiotiques. Étant donné que bon nombre des personnes qui utilisent des antibiotiques pour traiter cette infection vaginale subissent une récidive dans l’année suivant le traitement et qu’elles devront être traitées encore et encore, votre corps peut développer une tolérance aux antibiotiques qui les rendra inefficaces:- visiter ici

Share This Post

Post Comment

site by bcz